Vincent LEBOURGEOIS

Rédaction PFC: Bonjour Vincent, merci d’avoir rejoint l’association et de répondre à cette petite interview.

Bonjour, merci pour cet accueil. Ravi de vous rejoindre et contribuer à ce que vous avez créé !

Rédaction PFC: Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Vincent Lebourgeois et suis ingénieur touche à tout de formation. Je suis originaire de Caen en Normandie et j’habite en Chine depuis 4 ans. J’ai un côté artistique et suis très curieux. Guitariste, acteur, photographe… j’aime beaucoup essayer de nouvelles choses.

Durant 4 années j’ai fait du théâtre dans une troupe en France, ensuite quelques court-métrages et un film documentaire sur la Seconde Guerre mondiale. Tout cela me manque, et il me tarde de m’y remettre sérieusement.

Vincent LEBOURGEOIS acteur

Rédaction PFC: Où en es-tu actuellement de ta carrière et qu’entrevois-tu dans le futur?

Après 14 ans dans l’industrie, il me tardait d’évoluer dans un projet plus artistique. C’est pourquoi j’ai créé mon entreprise de photo/video/développement web à Shanghai. Elle s’appelle FYM.

Etre en free-lance me permet de gérer mon temps comme bon me semble, et donc revenir davantage vers l’acting. Mon projet ultime est de devenir acteur à plein temps.

Rédaction PFC: Quel est ton meilleur souvenir de tournage?

J’en ai plusieurs, mais là j’ai une anecdote, celle où je me suis retrouvé en sous-vêtements dans le port de Caen… Il faut que je vous raconte. C’était en 2012, lors du premier Kino Caen (kinocaen.com) , un cabaret de court-métrages se déroulant chaque année en mars.

Un soir nous étions en train de boire un verre, en discutant avec tous les participants. Un meetup chaque soir en quelque sorte. Et là, un mec arrive et on rentre très vite dans le sujet. Il avait un léger accent de Bruxelles.

– Excuse moi, t’es comédien ?
– Heu, oui, enfin ça dépend… c’est pour quoi ?
– J’ai une scène à tourner et il me faut un comédien. Mais bon, c’est un peu trash quoi… ça te dérange le trash ?
L’entrée en matière m’avait fait sourire, j’étais déjà partant !
– Il en faut pour me choquer, donc vas-y, pitche-moi le dossier. C’est quoi l’histoire ?
– Eh bien, tu roules tranquille en bagnole, y a un mec qui se met en travers de la route, t’arrête, te fait descendre, te déshabiller… et il te fout une balle dans la tête, quoi. T’es partant ?
Je ris, jamais on ne m’avait pitché une scène comme ça.
– Allez, c’est bon. Tu m’as convaincu ! Juste une question, c’est pour quand ?
– Tout de suite. Allez, à minuit, t’es dans ton lit !
Il était dix heures du soir. Je n’y croyais pas du tout mais je savais que ça allait être une expérience intéressante.

On a tourné la scène, je suis rentré à deux heures du matin, mais ça valait le coup ! Un très bon moment. Cette scène devait faire partie d’un projet plus long qui n’avait pas pu continuer à l’époque. Pour néanmoins récompenser le travail et le temps passé tous ensemble la scène avait été tout de même montée (voir la vidéo ci-dessous).

Ce mec c’était Olivier L’Inconnu, un réalisateur « multi-talent » de Bruxelles. Il avait entre autres la particularité de constituer des équipes de novices sur des petits projets et leur transmettre son savoir avec la pratique. Tout cela en faisant des films. Une approche vraiment sympa !

Parfois on fait des rencontres brèves, et vraiment marquantes.

Rédaction PFC: Qu’est-ce qui t’a décidé à rejoindre l’association?

J’ai trouvé le projet intéressant, et l’union fait la force ! Une association est toujours une bonne occasion de rencontrer des gens, il y avait des têtes familières parmi les membres (des gens que j’apprécie en plus, quelle chance !). Alors je l’ai rejoint tout de suite.

Vincent Lebourgeois contemplatif

Rédaction PFC: Souhaites-tu ajouter quelquechose?

J’ai lancé il y a un an le projet ArtMates, un réseau social international pour connecter free-lancers (artistes, techniciens, associations, producteurs…). Le principe est globalement le même que PFC mais appliqué à tous les arts et dans tous les pays.

L’objectif est le référencement et le développement de compétence au travers du partage de connaissances et de la réalisation de collaborations. Vidéo, photo, musique, livres, performances… tout projet artistique est bienvenu.

Besoin d’un coup de main lorsqu’on est en voyage, envie de de rencontrer du monde, faire profiter de ses voyages à la communauté (prendre des images, des sons…) tout est possible !

Il y a un site, et même une appli sur Android et iOs. Le plus simple est de vous diriger vers la page ArtMates, c’est quoi ?

PFC est maintenant référencé à la page des partenaires ArtMates, le tag de communauté a également été créé pour se retrouver facilement. Ce type de projet prend tout son sens lorsque la communauté s’agrandit. Pour soutenir le projet, vous pouvez créer un compte, c’est gratuit !

Vincent Lebourgeois en tournage
Vincent Lebourgeois sur un plateau de tournage. Crédit photo Sasha Ishenko


There are currently no comments.

*

code